Newsletter 2011

Cher(es) membres et cher(es) ami(es),

Voici quelques nouvelles de notre jeune organisation. Suite à l’assemblée constitutive de notre ONG du mois de juin passé, le comité s’est occupé de la formation de Monsieur Illia Warou, technicien agricole du Niger que nous avons invité pour cette occasion.

Nous avons passéune journée à Agroscope ACW-Changins nous nous sommes informés sur la recherche dans le domaine de la pomme de terre avec la visite du laboratoire de micropropagation, le conservatoire des variétés, l’étude variétale et les techniques de production. Notre invité a aussi obtenu un bon aperçu pratique sur la production de semences et plantsavec une visite de producteurs - multiplicateurs de plants ainsi que la centrale de conditionnement de la coopérative des sélectionneurs ASS à Moudon. Une escapade touristique à Lausanne a permi à Illia de faire un peu de shopping et ramener quelques souvenirs de Suisse à ses amis nigériens. Dans le souci de garantir une durabilité du projet, nous avons décidé de prolonger l’activité d’Illia comme conseiller avec la prise en charge de son salaire en partenariat avec asf-Bretagne. Son contrat avec Caritas-Niger étant arrivé à terme. Cet automne asf a financé un container de plants pour le Niger, grace aux fonds APPNAL, selon les dernières nouvelles la marchandise est bien arrivée et déjà plantée. La situation alimentaire au Niger reste précaire et les conditions de sécuriténe nous permettent toujours pas de nous y rendre. Cependant, cet automne notre collègue Anna Crole-Rees a eut l’occasion de se rendre au Niger sur invitation de la FAO, elle a constaté une population plus démunie que dans les pays voisins.

Nous avons aussi rencontré Monsieur Claude Duverney, agronome et prêtre au Sénégal, il développe dintéressants projets maraîchers et aimerait introduire la pomme de terre dans le but de diversifier l’offre de produits végétaux et équilibrer davantage l’alimentation de la populationdans la région sud-est de Dakkar.

Afin de pouvoir développer de nouveaux projets, notre organisation est àla recherche de mécènes et de fonds de financement. Nous avons encontré M. Roland-Yves Mauvernay, président de Débiopharm à Lausanne. D’autres démarches et rencontres sont prévues.

Jacques Auderset, Robert Girardet et le soussigné se sont rendus cet automne à Rennes, sur invitation de notre collègue Bernard Jouan,président asf Bretagne, afin de discuter et élaborer de nouveaux projetstoujours dans le but d’améliorer l’alimentation et les conditions de vie. Nous avons retenu un projet de Neem, matière aux multiples actions et utilisations médicinales et agronomiques tirée des différents organes et en particulier des fruits du margousier (Azadirachta indica). Cette substance a entre autres, une bonne action insecticide elle esthomologuée en Suisse pour la production bio, les résidus d’extractionpermettent de lutter contre les ravageurs du sol comme les nématodes. L’huile intervient aussi dans la fabrication de savon et autres produits d’hygiène. Il s’agit de former des personnes et mettre sur pieds un équipement d’extraction de l’huile. Cet artisanat devrait procurer un revenu à la population, le margousier étant très répandu dans la région.

Un projet poules pondeuses a aussi retenu notre attention dans l’objectif de produire un aliment de haute valeur nutritive, la vente dœufsassure un revenu aux femmes fistuleuses, de l’organisation « Mata », particulièrement affectées et isolées. A cette occasion nous avons aussi rencontré plusieurs femmes responsables de projets au Niger, Mali,Congo et autres qui participaient aux assises de solidarité Bretagne.

Vos propositions et remarques sont les bienvenues, notre site internetest en élaboration, le no du compte qui y apparait permet de faire des donations pour de nouveaux projets.

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année et nous nous réjouissons de vous retrouver l’an prochain.

Pour  le comité : Werner Reust

Décembre 2011