Rwanda

Production de graines d’amarante

Le projet est lancé en 2013 par Bibische Rotunda, responsable locale amarante2de l’ONG "Hope for families", dont l’objectif est d’améliorer les conditions alimentaires et économiques dans les provinces de Kibungo, Kigali et Gitarama, le centre étant à Kigali.

L’amarante est largement cultivée dans certains pays d’Afrique, comme au Kenya.
Cette espèce originaire d’Amérique du Sud est peu exigeante; elle est également très appréciée dans les zones tropicales pour la production de feuilles, un légume proche de l’épinard. Le grain a une très haute valeur nutritive en raison de sa teneur élevée en protéines.

Les principales cultures au Rwanda sont le café, le thé, le pyrèthre, la banane, le haricot, le sorgho et la pomme de terre. L'amarante offre une diversification bienvenue des cultures et une alimentation plus équilibrée. Elle permet aussi le développement d'un marché local qui apportera de l’argent frais et la mise en place d’une micro-économie.

La construction d’un bâtiment adapté au conditionnement, au stockage puis à la commercialisation de l’amarante est indispensable pour répondre aux exigences sanitaires exigées par le gouvernement rwandais.

Le point sur le projet

Aujourd’hui, la légalisation des emballages utilisés pour le conditionnement des produits finis (farine, graines, «amapops» ou sorte de pop corn d’amarante) est en cours d'obtention. De prochaines informations sur la poursuite du projet dans le courant de l'année 2017.

En savoir plus