Niger: le projet-phare d’asf.ch


Rapport de mission Niger, 14 - 22 juillet 2016 

ASF-NIGER Témoignage satisfaction FCMN-NIYA

Voyage de Robert Girardet, vice-président d’agro-sans-frontiere.ch.

Buts de la mission 

  • Avancement des travaux de construction du local réfrigéré à Doutchi financé par asf.ch
  • Bilan et vérification des conditions de stockage
  • Décision pour la poursuite du projet et la construction d’un 2e local réfrigéré
  • Développement du concept de warrantage
  • Mise en place de l'accord financier, planification des travaux concernant le projet de développement maraîcher
    à Doutchi. Développement avec l’Etat du Niger, asf.ch, l’AFD, le RAIL et la mairie de Doutchi.

Déroulement de la mission

14 juillet: arrivée à Niamey de Robert Girardet et de notre partenaire Jean-Louis Boy Marcotte,
président de l’association Doutchi-Orsay (France).Niger  juillet  2016 10

15 juillet: séance entre la FCMN, le RAIL, asf.ch et Doutchi-Orsay pour l’établissement
du programme de la mission. Principaux rendez-vous de la journée:

  • Entretiens de Jean-Louis Boy Marcotte avec l’Agence française de développement (AFD) dont l’approche est très constructive et participative.  
  • Rencontre entre Robert et les représentants de la FCMN: discussion intéressante et positive sur la situation de la vente des pommes de terre cultivées à Doutchi, les problèmes rencontrés lors de la période de stockage, le financement, la relation avec la coopération luxembourgeoise (Luxdev), etc.

    Robert poursuit ses entretiens avec Soufiyane Amadou et Philippe Fayet (Coopération suisse) sur les perspectives de développement à Doutchi. L’apport de revenus supplémentaires aux jeunes agriculteurs permettrait de réduire l’immigration, sujet qui tient à cœur de la Coopération suisse.

16 juillet: Doutchi. Journée consacrée au débriefing de la campagne 2015/2016.

Niger juillet 2016 11  Accueil à Dosso par le président régional, puis à l’arrivée à Doutchi par toutes
  les instances-responsables régionales et locales (préfet, Maire, chef coutumier,
  organisations professionnelles et producteurs).

  Visite du 1er local réfrigéré édifié par les Nigériens et financé par asf.ch.
  Si globalement la construction correspond au cahier des charges, de nombreux
  points restent à améliorer, tels que: la mise en conformité des portes,
  le réglage des climatiseurs, la résistance des grilles au sol, le déclenchement
  automatique du groupe électrogène, les règles élémentaires d’entretien et de
  propreté, etc.

Concernant les puits de pompage, les deux premiers seront électrifiés par la Société nigérienne d’électricité (Nigelec). La possibilité de mettre des pompes à courant continu pour les deux derniers puits est à l’étude.

Niger juillet 2016 2

 Niger juillet 2016 5 Niger juillet 2016 6

19 juillet: séance présidée par Lacho (RAIL) dans les locaux de la FCMN en présence de représentants du RAIL, de la FCMN, de Douchi-Orsay et d’asf.ch, ainsi que du maire de Doutchi. Principaux axes de discussion:

  • plan de financement pour l’achat de 700 tonnes de plants de pommes de terre
  • évolution de la restructuration de la FCMN-Niya (aide et conseils de Christian Tschudin)
  • mise en place de la commercialisation en mars 2017. Définir les points de vente permanents: Doutchi, Dosso, Niamey, Tahoua, etc. Campagne d’information à lancer pour faire connaître l’arrivée de la pomme de terre sur le marché.

20 juillet: présentation de la réflexion marketing par la FCMN. De nombreux points doivent encore être approfondis.

Rendez-vous chez le ministre de l’agriculture et de l’élevage, ministre d’Etat, M. Albadé Abouba,Niger juillet 2016 14
à la demande de Robert.
Teneur des propos réaliste et vision d’avenir basée sur les réalités économiques du monde moderne
et non sur les techniques ancestrales. Répondre aux besoins des consommateurs est une nécessité. Recommandation au monde rural: faire preuve de rigueur dans les réflexions, les engagements financiers et l’utilisation des fonds à bon escient. Discussion de la possibilité de créer un groupe de travail «pomme de terre».

21-22 juillet: restitution de la mission en deux temps avec des interlocuteurs différents.
Débat autour des facteurs humain, financier et stratégique. L’engagement de la direction de la FCMN va dans le sens d’un développement durable (concept de rentabilité efficace, capacité à faire des emprunts et à les rembourser).

Une seconde rencontre de Robert avec le ministre de l’agriculture à son cabinet confirme les entretiens du 20 juillet.

Une mission intense, éprouvante, mais pleine de promesses. Un travail important reste à faire par la FCMN-Niya qui a la ferme volonté de construire un avenir durable pour les producteurs nigériens.

Pour asf.ch
Robert Girardet
23.08.2016